Introduction commission fac (réunion de délégation française du Samedi 30 Juillet)

mardi 9 août 2011 par Secrétariat jeunes NPA

L’objectif de cette commission est de discuter ensemble des objectifs de la rentrée sur les facs. Pour nous, on peut dégager trois objectifs à cette rentrée :

- La mobilisation sur la réouverture de l’arrêté Licence.

- Faire du syndicalisme et y inciter les camarades qui n’en font pas encore.

- Mener la campagne votée à la dernière CNJ, campagne bien évidemment en lien avec la campagne présidentielle.

L’arrêté Licence :

L’arrêté Licence a été voté au CNESER il y a deux-trois semaines et comme chacun le sais, l’UNEF TMN et une partie de la TUUD a voté pour, s’alliant pour l’occasion au MèT, à la Cé et à la FAGE, allant ainsi contre les syndicats des personnels d’Université qui avaient décidé presque tous de boycotter les débats au CNESER.

Cette arrêté Licence va mener à :

- L’augmentation du nombre d’heure de cours en Licence, ce qui pose évidemment encore plus de problèmes pour les étudiants salariés et bien évidemment sans embauches de personnels…

- L’introduction des stages facultatifs en L2/L3.

- La généralisation du contrôle continu, là encore ce qui pose problème aux étudiants salariés.

- Patrons et salariés d’entreprises (manager,….) dans les jurys de Licence.

- La pluridisciplinarité de la Licence qui va permettre de faire des économies et de regrouper, notamment, plusieurs filières en 1ere année de Licence. Ce qui réduira une fois de plus la qualité de l’enseignement, déjà bien dégradé…

Si les parcours diversifiés ont été enlevés dans l’arrêté final voté au CNESER, il ne faut pas s’y tromper, il ne s’agit pas d’une victoire comme tente de le faire passer la direction nationale de l’UNEF.

Face à la casse des diplômes, les forces prêtes à mobiliser sont faibles : TUUD (une partie), FSE, SUD, AL, NPA. Autant dire que ça va être difficile et qu’il ne faut pas trop se faire d’illusion sur un gros mouvement genre LRU 2, car c’est même possible que ça ne parte pas du tout . Malgré ça, il est quand même nécessaire de tenter des choses sur les facs à la rentrée en faisant de l’info lors des réunions de pré-rentrée, en faisant des AG, …

Le syndicalisme étudiant :

Il est nécessaire que nous continuions à intervenir dans des cadres plus larges que le parti, c’est à dire dans des syndicats étudiants que cela soit dans l’UNEF (TUUD), la FSE ou encore SUD Etudiant.

Pourquoi faire du syndicalisme :

- Faire la preuve pratique de l’organisation collective pour être efficace, ne serait-ce que pour « des gommes et des crayons » ou plus concrètement avec les sans-facs, les étudiants étrangers. Cependant, attention à ne pas se substituer aux étudiants et les aider à mener les démarches eux-mêmes et à les organiser collectivement.

- En plus des campagnes nationales et des résolutions de problèmes au jour le jour, chercher à mener des batailles locales (comme au Mans avec les MCC l’année dernière).

Partout où nous sommes et quelque soit le syndicat où nous intervenons, nous devons défendre la même ligne car nous sommes avant tout dans un parti et révolutionnaire avant d’être dans un syndicat.

Mener notre campagne politique.

La rentrée est aussi pour nous l’occasion de mener notre propre campagne d’intervention politique votée à la dernière CNJ : « Au nord comme au sud de la Méditerranée, pas question de payer la crise du capitalisme ! ». Cette campagne est bien évidemment à mettre en lien avec la campagne présidentielle de 2012.

Nous pouvons aussi faire le lien avec l’arrêté Licence et notre analyse politique des dégradations successives de l’enseignement supérieur et de notre projet politique.

Cette campagne « en propre » est importante puisque sur un certain nombre de sujet nous sommes les seuls à développer ce que nous disons (sur les révolutions, l’intervention militaire en Libye, la crise du capitalisme, ….).

Il ne faut pas oublier la prochaine échéance de mobilisation internationale qui aura lieu à l’occasion du G20 début Novembre, cette mobilisation se plaçant en plein dans notre campagne.

Pour mener à bien tout ça, nous avons un certains nombre d’outils à notre disposition ou qui vont être mis à notre disposition : brochure, journal EA (+TEAN), table de presse régulière sur les facs, réunions publiques, peut être une tournée de meeting internationaux (?).


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 192621

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Rencontres internationales  Suivre la vie du site 2011 - France   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License